Mobilisation citoyenne, production de savoirs et travail d’intéressement : deux controverses environnementales et sanitaires à Québec

Description

Chantal Pouliot tracera le portrait de deux controverses environnementales et sanitaires actuellement en développement dans la ville de Québec : le cas des poussières métalliques se déposant sur les quartiers centraux et le problème de contaminants relâchés par une usine de peinture située dans un quartier résidentiel.

Son intention est d’illustrer les capacités citoyennes de production de savoirs légitimes et de mobilisation. Elle précisera la façon dont elle conçoit son rôle de chercheuse et traitera en détail des façons dont elle a choisi d’enseigner ces controverses contemporaines.

Visionner ici

Chantale Pouliot

Chantal Pouliot est professeure titulaire au Département d’études sur l’enseignement et l’apprentissage de l’Université Laval et membre régulier du Centre de recherche et d’intervention sur la réussite scolaire (CRIRES).

Après une formation interdisciplinaire (biologie, littérature et didactique), elle a fait des relations complexes entre science, société, éducation et citoyenneté son thème de recherche principal. Elle s’intéresse, entre autres, à la gestion sociopolitique des controverses sociotechniques et à la participation citoyenne aux processus de prise de décisions.

En 2015, elle a publié Quand les citoyen.ne.s soulèvent la poussière : la controverse autour de la pollution métallique à Limoilou, chez Carte blanche.

https://www.fse.ulaval.ca/cv/Chantal.Pouliot/

 

Cet événement s’inscrit dans le cycle de conférences 2017-2018 L’éducation citoyenne aux controverses sociotechniques de la Chaire de recherche du Canada en épistémologie pratique.

Ce contenu a été mis à jour le 3 octobre 2018 à 10 h 01 min.

Commentaires

Laisser un commentaire