Maxime Tremblay

Étudiant au baccalauréat en philosophie à l'Université de Sherbrooke

C’est d’abord par l’oeuvre littéraire des grands romanciers du 19e siècle que Maxime est entré en contact avec la philosophie. Si aujourd’hui ses intérêts se sont amplement diversifiés, on ne saurait toutefois démêler, encore à ce jour, entièrement l’attitude philosophique de celle littéraire. Formé en sciences pures au collégial, c’est ainsi à la jonction de l’épistémologie et de l’esthétique que ses recherches ont trouvé leur terrain le plus fertile. Motivé par le dialogue et le partage authentique de la réflexion, il anime et organise des cafés philosophiques depuis maintenant quatre ans.

Ce contenu a été mis à jour le 2 juin 2020 à 15 h 05 min.