Guillaume Dandurand

Biographie

Guillaume Dandurand est doctorant en anthropologie sociale, étudiant associé au York Centre for Asian Studies (York University), stagiaire postdoctoral à la Chaire de recherche du Canada en épistémologie pratique (Département de philosophie et d’éthique appliqué de l’Université de Sherbrooke), et chercheur associé au Centre interuniversitaire de recherche sur la science et la technologie. Ses intérêts se situent à l’intersection de deux axes de recherche. Le premier concerne les rôles que joue l’expertise et la production de discours dans la mise en œuvre de projets humanitaires et de développement. Le second repose sur l’étude de la matérialité des instruments et des infrastructures de gouvernance déployés dans le cadre de ces projets, ainsi que les signifiés qu’ils portent, transforment et transposent d’un monde à l’autre. L’objectif de ses recherches est d’examiner, par le biais de l’ethnographie, la mesure selon laquelle la numérisation des instruments et infrastructures façonne les interventions déployées pour améliorer le sort des populations ciblées qui, en retour, donnent une forme sociale et culturelle à ces mêmes instruments, ces mêmes infrastructures, et donc aux interventions gouvernementales. Son projet de recherche postdoctoral est une étude épistémologique du système REACH (Reaction Assessment Collaboration Hub) de Médecins sans Frontières (MSF). Il consiste à analyser, de manière ethnographique, la valeur épistémique de REACH, en explorant la portée socio-technique des technologies numériques utilisées par REACH sur les différentes socialités de MSF, incluant la mémoire institutionnelle de l’organisation et les pratiques quotidiennes de ses travailleurs.

Thématiques

Ce contenu a été mis à jour le 29 octobre 2018 à 10 h 44 min.