Analyse critique des notions de groupe ethnique, de culture et d’identité dans les théories du multiculturalisme de Charles Taylor et de Will Kymlicka

L’objectif de ce mémoire est de proposer une analyse critique des notions de groupes ethniques, de culture et d’identité dans les théories du multiculturalisme de Charles Taylor et de Will Kymlicka. L’analyse critique proposée est de nature strictement théorique, aucun travail de terrain n’a été fait afin de répondre aux différentes questions posées dans ce mémoire. L’auteur fait tout de même référence à des données présentées par d’autres sociologues. L’auteur veut répondre essentiellement à deux questions dans son mémoire. D’abord, celle de savoir si, et dans quelle mesure, la définition des notions de groupe ethnoculturel, de culture et d’identité, proposées par Kymlicka et Taylor sont problématiques. Ensuite, celle de savoir comment éviter les problèmes associés à l’essentialisme culturel dans les théories du multiculturalisme. Dans le premier chapitre, plus proprement philosophique, les théories normatives des deux philosophes sont exposées, ainsi que les débats, au sein de la philosophie politique, qui ont mené à leur formulation. Dans le deuxième chapitre, l’auteur montre en quoi les définitions des notions de groupe ethnique, de culture et d’identité, proposées par les deux philosophes, entrent en tension avec les avancées récentes au sein de la sociologie et de l’anthropologie en ce qui a trait à l’ethnicité et à la culture. Dans le troisième et dernier chapitre, l’auteur analyse différentes pistes de solutions, qui ont été proposées dans la littérature, pour répondre aux critiques formulés dans le deuxième chapitre. L’auteur montre dans ce dernier chapitre les avantages et les angles morts de ces différentes pistes de solution.

 

Ce contenu a été mis à jour le 12 mai 2020 à 10 h 06 min.