Paméla Giguère-Roy

Étudiante à la maîtrise en philosophie à l'Université de Sherbrooke

Biographie

Ayant obtenu un B.A. par cumul de l’Université du Québec à Montréal, Paméla possède un cheminement académique combinant la sociologie, les sciences sociales et la philosophie. Elle est actuellement étudiante à la maîtrise en philosophie à l’Université de Sherbrooke.

Ses intérêts de recherche couvrent la sociologie de la culture, la sociologie des inégalités, l’épistémologie des vertus, l’épistémologie sociale, la philosophie sociale, la philosophie politique et la philosophie des sciences. Son projet de recherche porte sur les injustices épistémiques de type herméneutique et testimoniale mis en lumière par la philosophe Miranda Fricker ainsi que sur les mécanismes mis de l’avant en sociologie des inégalités d’inspiration bourdieusienne. Elle cherche à tirer le plein potentiel de l’innovation conceptuelle de Fricker en établissant un rapprochement entre la littérature issue de l’épistémologie des vertus et celle issue de la sociologie des inégalités. Précisément, elle cherche à élaborer un cadre conceptuel enrichi afin de comprendre l’interaction entre les injustices épistémiques et d’autres formes de domination.

Formation

  • En cours – M.A., Philosophie, Université de Sherbrooke (débutée en janvier 2017).
  • B.A., par cumul incluant une mineure en sociologie, un certificat en sciences sociales et un certificat en philosophie, Université du Québec à Montréal (septembre 2014 – décembre 2016).

Présentation

  • Paméla Giguère-Roy. « Les injustices épistémiques ». Journée de la recherche en philosophie. Université de Sherbrooke. 8 mars 2017.

Financement

  • Bourse institutionnelle (décembre 2017), 3 000 $.

Distinctions académiques

Mention d’excellence au palmarès facultaire (Faculté des sciences humaines, Université du Québec à Montréal), 2015-2016.

Ce contenu a été mis à jour le 23 mai 2018 à 20 h 24 min.