Expertise régulatoire v.s. expertise testimoniale: le cas des banques centrales

Déroulement

Les séminaires internes débutent par une présentation du document ou thème à l’étude, et poursuivent généralement avec une discussion ouverte et conviviale sur le sujet. Par ailleurs, l’objectif des séminaires internes est souvent de faire avancer le/la présentateur-trice sur son sujet, ou de tester la réception de son propos. La participation est donc grandement appréciée !

Résumé

Les banques centrales sont des organisations expertes bien particulières. En distinguant conceptuellement deux types d’expertise, l’expertise régulatoire et l’expertise testimoniale, on se rend compte qu’elles portent les deux chapeaux!

Comme les autres décideurs, elles prennent des décisions sur les politiques (c’est la portion régulatoire). En même temps, elles sont pour les profanes une source d’information prominente sur la conduite des politiques monétaires (et sur comment elles devraient être conduites).

Notre thèse est la suivante: en étudiant comment s’articule la distinction expertise régulatoire/testimoniale chez les banques centrales, on se rend compte que les intérêt d’une organisation dans son rôle régulatoire peuvent entrer en conflit (de manière importante) avec son rôle testimonial.

Ce contenu a été mis à jour le 12 juin 2018 à 16 h 09 min.

Commentaires

Laisser un commentaire