L’écosystème des think tanks : quelles demandes pour la pensée critique?

Les organisations indépendantes de recherche sur les politiques publiques – les think tanks – sont des participants bien en vue dans les controverses sociotechniques. Leur présence génère un flux soutenu d’opinions expertes contradictoires. Quels outils de pensée critique les citoyens doivent-ils maîtriser en priorité dans un tel écosystème? En séparant les réponses institutionnelles des réponses individuelles, cette communication diminue les demandes sur chaque citoyen et circonscrit du même coup un petit ensemble d’objectifs éducatifs.

À noter : cette conférence est organisée par le Centre de recherche sur l’enseignement et l’apprentissage des sciences (CREAS) et s’inscrit dans la thématique du cycle de conférence 2017-2018 L’éducation citoyenne aux controverses sociotechniques de la Chaire de recherche du Canada en épistémologie pratique.

Par François Claveau

François Claveau est professeur adjoint au Département de philosophie et d’éthique appliquée de l’Université de Sherbrooke. Il est titulaire de la Chaire de recherche du Canada en épistémologie pratique et membre régulier du Centre interuniversitaire de recherche sur la science et la technologie (CIRST) et du Centre de recherche en éthique (CRE).

Intéressé par la philosophie et l’histoire des sciences, il poursuit des recherches sur la production, la diffusion et l’intégration des discours scientifiques sur la place publique, plus spécifiquement du discours économique.

Il a publié de nombreux articles et va publier très prochainement un ouvrage collectif sur l’expertise codirigé avec Julien Prud’homme. http://www.epistemopratique.org/

Ce contenu a été mis à jour le 15 novembre 2017 à 15 h 12 min.

Commentaires

Laisser un commentaire